Previous
Next

Light Box

       Le projet consiste en la conversion de deux logements adjacents exigus et très sombres en une unité d’habitation très lumineuse à Montréal (Québec, Canada).  L’espace intérieur fut entièrement dégarni et reconstruit.  Le mur porteur central a été remplacé par de longues poutres en acier recouvertes de bois.  Le plancher d’origine a été nivelé et recouvert de parquet de bois de merisier.  Les murs du logement et la bibliothèque de la salle de séjour et l’espace frigo sont de gypse peint blanc, tandis que les portes des garde-robes sont en placage d’acajou  et le mobilier intégré de cuisine est en placage de chêne. 

       Les pièces de jour (salle de séjour et salle à manger) ont été disposées au centre de l’habitation tandis que les trois espaces-chambres aux extrémités afin que chacune d’elles puisse bénéficier d’une fenêtre et d’une porte d’accès à une terrasse.  Un long puits de lumière a été percé au centre de l’espace central pour éclairer naturellement ces pièces de jour.  Occupant l’emplacement d’une des deux cuisines d’origine, de la nouvelle cuisine, on accède à une terrasse côté jardin.  La nouvelle salle de bain occupe l’emplacement des deux petites salles de bain d’origine.  Les deux petites fenêtres d’origine ont été agrandies pour donner plus de luminosité à la salle de bain. 

       Mise à part la porte de la salle de bain et les portes des garde-robes, le logement ne comporte pas de portes;  il s’agit d’un espace ouvert, un loft, si l’on peut dire, avec des cloisons disposées de façon à conserver une certaine intimité entre les espaces, tout en permettant des vues vers l’extérieur depuis les pièces de jour en plus d’y faire pénétrer beaucoup de lumière naturelle.